16/06
Explosion à Beyrouth : Des ONGs réclament une enquête internationale à l’ONU
16/06
Crise sécuritaire : Deux policiers et deux gendarmes tués à Otu
16/06
Cybercriminalité : 05 personnes interpellées pour le piratage du numéro de téléphone du gouverneur de…
16/06
Grabuge autour du Scsi : Le MRC pointe un doigt accusateur contre le Gouvernement
16/06
Scandale du Baccalauréat : La ministre des Enseignements secondaires sur le banc des accusés
16/06
Cameroun : 100 milliards de FCFA de plus pour la lutte contre le Covid-19
16/06
Le Cameroun lance une campagne nationale de promotion du bois d'origine légale
16/06
Le procès du jeune interpellé pour outrage au chef de l’Etat est prévu le 17…
16/06
Football : La CAF confirme que c'est le Cameroun qui organise la CAN 2021
16/06
Agitation à l’ambassade du Cameroun à Bruxelles : Eric Jacquemin va devoir s’expliquer
15/06
Le gouvernement épinglé après les épreuves controversées du Baccalauréat ESG 2021
15/06
Médicaments illicites du Covid-19 : Les trafiquants semblent avoir le vent en poupe au Cameroun
15/06
Survie Cameroun : Le rapport de Christian Penda Ekoka qui enfonce Maurice Kamto
15/06
Crise anglophone : De présumés Ambaboys attaquent un poste de police à Muea (Sud-Ouest)
15/06
Don volontaire du sang : Plus de 70 poches de sang collectées à Garoua par…
15/06
Le chiffre d’affaires des PME camerounaises chute de 80% au 2nd semestre 2020
15/06
Cameroun-Loi de finances rectificative : Les explications du Directeur général du Budget
15/06
Investissements en Guinée Conakry : Le milliardaire camerounais Paul Kammogne Fokam honoré
15/06
Yaoundé : Les présumés auteurs du cambriolage de la Direction Générale des Impôts arrêtés
15/06
Cameroun : Les Unes des journaux ce 15 juin 2021

Christian MPONDO chante « Au nom de la Patrie »

mardi, 01 juin 2021 13:52 Stéphane Nzesseu

Après « Ma prière pour mon pays » produit, il y a trois ans, avec la contribution du Chœur Gospel de Paris de George SEBA, le Poète patriotique Christian Mpondo remet ça avec cette autre proclamation à la gloire de la Nation camerounaise.

 

Disponible sur YouTube depuis le 15 janvier 2021, le nouveau cantique « AU NOM DE LA PATRIE » de Christian MPONDO est un cocktail de belles sonorités qui va en droite ligne avec l’engagement pris par l’artiste de servir le Cameroun et amener les camerounais à développer une véritable amour pour la patrie.

Christian Mpondo sait très bien comment le dire AU NOM DE LA PATRIE est une composition originale qui porte en musique le crédo de tout engagement honnête à servir notre pays dans le respect des valeurs républicaines qui sauvegardent l'intérêt supérieur du peuple souverain, au détriment des luttes mesquines et intestines qui sacrifient l'avenir des générations à l'autel de leurs coupables ambitions. C’est l’ultime raison du sacrifice suprême du soldat au front, et de l’ambassadeur sportif qui doit mouiller le maillot… » 

 

« C’est l’aboutissement d’une trajectoire entamée depuis 2016 en réponse à une instruction divine d’écrire, composer et enregistrer une série de chansons devant servir de catalyseur pour la consolidation de notre unité et cohésion nationale, la conscientisation et la mobilisation du peuple camerounais pour l’avènement d’un réveil national total qui révèlera un pays conquérant dans le concert des nations. C’est également cette logique qui a orienté notre participation au challenge ‘’Allô Fokou’’ de Richard BONA massivement plébiscitée par les internautes et auréolée d’une victoire en juin 2020 (https://www.youtube.com/watch?v=oLskO ...). »

 

La musique en elle-même, en 04 minutes chrono est un encouragement à prendre les armes de l’unité et de l’harmonie pour lutter ensemble pour l’unité et l’union d’une même vision pour la croissance et la prospérité du Cameroun et des camerounais. Christian MPONDO rappelle que nous avons la responsabilité de construire le rêve Camerounais, et même le rêve africain. Et il revient en boucle cette phrase « SOYONS LE CHANGEMENT QU'ON VEUT VOIR … AVEC DIEU NOUS REUSSIRONS ». Tout ceci enrobé dans un rythme bien enlevée, une mélodie qui donne envie de « bisser » le son. « AU NOM DE LA PATRIE » est un véritable régal musical.

 

Il est également à saluer la dynamique bilingue de cet opus. Les deux langues sont incluses dans le mouvement en canon dans lequel se déploie la musique. Une sorte de mise en égalité, une quête de parité qui est également le reflet de la volonté réelle de nombreux camerounais qui ne veulent plus se sentir exclu du chantier de construction de l’unité et du progrès de la nation du fait de leur langue, de leur culture.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Il n'y aura pas eu de surprise au terme de l'examen du 17e recours inscrit au Rolle du Conseil Constitutionnel. Le recours…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930